Bande dessinée

Fred Bernard

Safari intime

photo libraire

Chronique de François-Jean Goudeau

Etablissement Scolaire UCO de Laval (Laval)

Ouvrage disponible dans les librairies dans les Pays de la Loire ou à commander via le site de La Bulle– Médiathèque de Mazé : www.mediathequelabulle.ville-maze.fr

 

À propos de Safari intime - qui est d’ailleurs la première bande dessinée dite de reportage de l’auteur - on peut dire maintes choses : que c’est un exercice inédit en termes de syncrétisme culturel (savoir associer arts de la rue et littératures graphiques), que c’est un regard sur le spectacle (qui donne son titre à l’album) créé et mis en scène par la compagnie bordelaise Opéra Pagaï, que cette expérience est aux frontières de l’ethnologie et de l’éthologie, que c’est une coédition unique entre deux pôles ressources, l’un spécialisé en 9e Art, l’autre dans ceux s’exprimant dans l’espace public… En fait, l’essentiel est ailleurs : retenez simplement que ce livre est une nouvelle démonstration du talent pluriel de l’artiste bourguignon, les choix chromatiques et narratifs étant les heureux héritiers de son précédent titre, Chroniques de la vigne (Glénat, 2013). Et cela pour huit (non, vous ne rêvez pas !) euros seulement. Moi, quand je serai grand, je voudrais être un aventurier, un découvreur, un inventeur… Fred Bernard, quoi !

 

illustration

Les autres chroniques du libraire