Littérature étrangère

Jillian Cantor

Marie et Marya

photo libraire

Chronique de François-Jean Goudeau

Etablissement Scolaire I.U.T. de La Roche-sur-Yon (La Roche-sur-Yon)

Ceci est un roman dont vous êtes l’héroïne. Mais que vous choisissiez le parcours (celui des biographies et des livres d’Histoire) de Marie Curie, quittant sa Pologne natale et l’oppression russe pour écrire son destin exceptionnel et panthéonisé, ou celui (fictionnel) de Marya Slodowska, luttant pour la reconnaissance des femmes par l’Université et la survie de sa famille, la morale sera la même. Vous découvrirez un esprit comblé, stimulé, heureux de résister au joug de la violence, du déterminisme social, de la misogynie, de la médisance et de la rumeur. Ne jamais renoncer à recouvrer sa souveraineté, son désir et la voie à laquelle on s’est promise, enfant, en composant avec plusieurs demi-vies, qu’ils s’agissent de celles du radium, du plutonium, comme celles de nos existences au rayonnement incertain et fluctuant. Un récit ambitieux et très accessible à la fois, où la part belle est faite à ce qui nous élève, toujours : l’éducation.

illustration

Les autres chroniques du libraire