Chronique Nouvelle histoire du Moyen Âge de Florian Mazel

Delphine Demoures Librairie des Halles (Niort)

Sous la direction de l'historien médiéviste et professeur à l’Université de Rennes Florian Mazel, cinquante historiens et chercheurs renouvellent notre vision du Moyen Âge dans un ouvrage monumental, Nouvelle Histoire du Moyen Âge, publié aux éditions du Seuil. Un livre événement !

Après l’immense succès de Patrick Boucheron et de son Histoire mondiale de la France (Seuil), les Éditions du Seuil publient un ouvrage collectif et colossal qui remet en question notre vision du Moyen Âge européen. Autour de l'historien Florian Mazel, les meilleurs spécialistes de la période médiévale nous offrent une ambitieuse synthèse à la lumière des dernières découvertes et des recherches les plus récentes. « L’Histoire fonctionne par accumulation de connaissances mais aussi par ruptures interprétatives. Notre ouvrage est né d’une nécessité d’unification des renouvellements historiographiques, à partir de sources nouvelles, mais surtout de la relecture des sources existantes et de nouvelles approches : l’internationalisation de la recherche et l’apport des sciences sociales, notamment l’anthropologie et la sociologie. » La définition traditionnelle et académique consiste à déterminer le Moyen Âge comme une période qui s’étend de la fin de l’Antiquité à la Renaissance, entre la fin du Ve et le début du XVIe siècle. C’est une période qui se définit par le moment historique où l’Église domine et modèle la société. La nouveauté tient d'abord dans la critique des sources jusque-là utilisées pour peindre le Moyen Âge en noir et blanc. Depuis quelques décennies, l'archéologie a permis de combler les silences des parchemins, apportant une masse de données inédites sur le milieu naturel, le climat, l'habitat, l'agriculture. L’étude montre une société médiévale fortement modelée par l’Église et fait dialoguer la chrétienté latine avec les mondes voisins : « Ni âge sombre ni âge d'or, mais une fascinante ère de recomposition politique et sociale, où l’Église joua un rôle clef. » Une nouvelle chronologie en deux périodes est proposée : un premier et un second Moyen Âge, articulés autour d’une réforme grégorienne étendue du milieu du XIe siècle au début du XIIIe. Ce livre montre que l’Église comme institution a eu un rôle beaucoup plus moteur que le christianisme comme religion. Pour les passionnés d'Histoire ou pour les néophytes, cette Nouvelle Histoire du Moyen Âge est un très beau livre de plus de 1 000 pages dans lequel le lecteur déambulera avec plaisir autour d'une soixantaine de textes et d'une centaine d'images. Ce superbe ouvrage réussit avec brio à faire la synthèse de la période médiévale en Europe en y intégrant le renouvellement des interprétations des historiens. L'Histoire s'enrichit de ces nouvelles lectures pour le plus grand bonheur des lecteurs.

 

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@