Entretien Entretien avec

Par Delphine Demoures, Librairie des Halles (Niort)

À nous la Terre ! est un livre inédit, dans lequel neuf voix contemporaines de la littérature française et étrangère s'unissent pour témoigner de leur amour de la nature. Les bénéfices seront intégralement reversés à la fondation WWF France dont Isabelle Autissier est la présidente. Elle signe la préface de ce beau recueil.

Comment est né ce projet et comment les auteurs qui y participent ont-ils été choisis ?

Anne Assous, directrice de Folio - Ce sont des auteurs proches de Folio qui ont une sensibilité ancrée dans la nature. Qui ont envie d’exprimer une adhésion et de se faire entendre grâce aux mots. Nous ne voulions pas un recueil sur la pensée écologique, mais un livre de littérature à plusieurs voix qui célèbre la nature, l’espace, les animaux, les forêts... Non pas la nature comme un environnement où l’on puise des ressources, qui nous permet de prospérer, mais la nature pour elle-même. Un livre d’auteurs, loin des politiques et des scientifiques. Des auteurs qui ont une voix différente à faire entendre, qui transmettent la vérité d'une expérience, pensent le monde mais le racontent aussi. Et peuvent changer notre regard.

La littérature, l'imaginaire peuvent-ils accélérer cette nécessaire prise de conscience écologique ? Que révèlent ces contes philosophiques ?

Isabelle Autissier - Aujourd’hui, cela fait 30 ans que les études scientifiques alertent sur les conséquences du réchauffement climatique. Malheureusement, cela ne suffit pas. On n’a rien fait, cela est resté dans l'univers scientifique, à distance de nous. La littérature commence néanmoins à s'emparer de ce thème. Elle permet de donner de la chair et de la proximité à ce qui se passe. Si je vous dis deux degrés supplémentaires, c'est assez flou pour vous. En revanche, si je vous dis que La Rochelle (ville où j'habite) aura les pieds sous l'eau dans un siècle et que cela représente un mètre d'eau supplémentaire, cela devient tout de suite plus concret et quantifiable pour vous. L'écriture, la littérature permettent de toucher les gens plus directement. Elles parlent plus à l'intime qu'une image ou une photographie. En lisant, le lecteur partage les émotions de l'auteur, qu'elles soient positives ou négatives. Car la littérature peut aussi proposer des visions noires, faire part de nos angoisses.

Est-il possible de réenchanter notre lien à la nature et comment ?

I. A. - Oui bien sûr et heureusement ! Il est extrêmement important, à l'heure où la nature souffre, de se reconnecter à elle. Le lien avec la nature s'est rompu : nous ne vivons plus en son sein. Bien évidemment, ce n'est pas le cas pour toute la population mais pour une grande partie toutefois. Les enfants d'aujourd'hui sont les premières générations à être réellement coupées de la nature. La plupart d'entre eux connaissent mieux les marques de chaussures que le nom des arbres ou des oiseaux ! Et la nature est pour eux synonyme de parc public. C'est assez grave : notre monde est devenu une fabrique d'enfants hors sol ! La « bonne nouvelle » est que ces enfants sont très
désireux de retisser ce lien originel avec leur environnement et qu'ils sont très prescripteurs vis à vis de leur entourage.

« On aime ce qui nous a émerveillés et on protège ce que l'on aime. » Cette citation de l'océanographe Jacques-Yves Cousteau résume-t-elle bien l'idée de ce livre ?

I. A. - Pour aimer la nature, il faut la connaître et éprouver des émotions à son contact, ne pas rester indifférent. L'émerveillement face au fonctionnement de la nature est indéniable et incroyable ! Prenez une feuille d'arbre, observez-la, regardez comment elle fonctionne, comment elle sait capter la lumière : c'est tout simplement extraordinaire ! Son fonctionnement est très sophistiqué et complexe. Ce spectacle est sous nos yeux en permanence et l'homme est incapable d'en faire autant ! Prenez la moindre bestiole : contrairement à nous, celle-ci est parfaitement adaptée à son environnement et c'est magnifique !

L'homme est-il le pire ou le meilleur ennemi de la nature ?

I. A. - Pour toutes les raisons que nous venons d'évoquer, certains hommes, qui ont une propension à détruire, sont capables de tout, quand d'autres ont la volonté de protéger et d'agir ! Ce paradoxe de la condition humaine fait qu'heureusement rien n'est écrit !

 

À propos du livre

Neuf plumes contemporaines, françaises et étrangères, unissent leurs voix pour témoigner de leur amour de la nature. Les bénéfices de ce livre au contenu totalement inédit seront intégralement reversés à l'association WWF France dont Isabelle Autissier est la présidente. Catherine Cusset, Erri De Luca, Jean-Baptiste Del Amo, Sonja Delzongle, Luc Lang, Carole Martinez, Ron Rash, Jean-Christophe Rufin, Monica Sabolo s'associent avec brio et marquent l’engagement des éditions Folio pour « Demain ». Écoutons-les, leur parole est précieuse ! Par le prisme de la littérature, ils transmettent leur émotion et leur lien à la nature.

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@