Chronique Oublier les fleurs sauvages de Céline Bentz

Manuel Hirbec Librairie La Buissonnière (Yvetot)

Premier roman et très belle découverte, Oublier les fleurs sauvages plonge le lecteur dans le Liban et la France des années 1985-1990 à travers une touchante histoire familiale. Portée par un style soigné, la narration, sensible et délicate, ouvre habilement différentes profondeurs de champ. Resserré sur son personnage principal, Amal, une adolescente en passe de devenir adulte, avec ses craintes, ses désirs et ses émotions, le cadre s'élargit à sa famille où chacun porte les tensions politiques et sociales libanaises, notamment le sort réservé aux femmes. Avec la difficile arrivée d'Amal en France, sa pugnacité pour apprendre le français et étudier la médecine (poussée par une mère analphabète mais pourtant clairvoyante), ce roman de l'arrachement et de l'exil est aussi un récit passionnant sur l'éducation, le savoir, la transmission, la naissance d'une double culture et d'une double appartenance, à travers la liberté conquise d'une jeune femme.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@