Bande dessinée

Jean-Paul Krassinsky

Le Crépuscule des idiots

Chronique de Frédérique Franco

Librairie Le Goût des mots (Mortagne-au-Perche)

Une société où les personnages sont des singes. Deux jeunes enfants jouent à prier. Le vieux Fukuto les grondent, et commence le récit de l’histoire de Diou. Dans une société traditionnelle où le chef était un véritable tyran, un singe tombe un jour du ciel à bord d’une capsule spatiale. L’animal s’autoproclame prophète et se charge de propager la bonne parole de Diou. L’immersion de ce Diou dans la vie de la communauté suscite plusieurs étapes : fascination et crainte, interdits et espoirs... Tous les dogmes des trois religions monothéistes s’y reconnaîtront, sans qu’aucune d’elles ne soit précisément mentionnée. Telle est la grande force du texte. Avec un humour délicieusement grinçant, Le Crépuscule des idiots est une formidable satire des religions, relatée sous la forme d’une fable animalière à l’intelligence fine. Les dessins sont beaux, le propos parfaitement d’actualité, le tout follement drôle. La pirouette finale est étonnante et inattendue.

NULL
illustration

Les autres chroniques du libraire