Littérature étrangère

Philip Roth

Némésis

photo libraire

Chronique de Coline Hugel

()

En 1944, en Europe, les Alliés font la guerre aux Allemands. En même temps, à Newark, une terrible épidémie de poliomyélite sévit parmi les jeunes enfants. Cet été-là, M. Cantor travaille comme directeur de terrain de jeux dans le quartier juif de la ville. Pour des raisons de santé, il n’a pas pu partir à la guerre avec ses amis. Très bon sportif, il vit cet échec comme un drame personnel et met tout son cœur à être au service des jeunes gens qui l’adorent. Le début de l’été est paisible, la canicule s’installe et les nouvelles du front sont plutôt calmes. C’est la venue de quelques jeunes du quartier italien, où la polio a commencé ses ravages, qui allume le feu qui deviendra un grand incendie. Pour Bucky, la guerre contre la maladie commence. Dans ce nouveau roman, on retrouve le Philip Roth du formidable Indignation. À peu près à la même époque, il place un jeune homme seul face à ses responsabilités, avec une guerre en toile de fond. Deux jeunes hommes prometteurs, deux vies brisées. Le rêve américain est loin !

 

  • Philip Roth
    Traduit de l’anglais (États-Unis) par Marie-Claire Pasquier
    Folio
    07/12/2022
    272 p., 7.40 €
  • Chronique de Coline Hugel
  • Lu & conseillé par
    23 libraire(s)
illustration

Les autres chroniques du libraire