Essais

Claire Marin

Les Débuts

Chronique de Marguerite Martin

Librairie Terre des livres (Lyon)

La philosophe Claire Marin clôt-elle un triptyque avec Les Débuts qui suit Rupture(s) et Être à sa place, ou poursuit-elle sa mission d’ouverture des esgourdes du monde aux remuements des âmes ? Elle creuse un sillon vertueux avec cet ouvrage foisonnant de réflexions et pistes de lectures, en tenant haute son ambition de lier accessibilité et exigence de la pensée. Ce sont les (re)commencements qui sont observés avec une minutie qui déclenche à coup sûr des échos intimes, voire de véritables révélations. Il y a ce qu’ils provoquent, ces débuts, allant du sentiment de vivre tout plus fort aux peurs incontrôlables. Leurs natures aussi diffèrent - le début du langage, babillages - l’avant, le renouveau discret qui s’insinue et ne peut se targuer de véritable « début », et ce bel état d’être permanent, simple, une volonté de faire de chaque instant un (frais) recommencement. Tous les débuts défilent et résonnent. Une sortie en poche bienvenue pour cet essai ressourçant et accessible.