Chronique Là où chantent les écrevisses de Delia Owens

  • Delia Owens
  • Traduit de l'anglais (États-Unis) par Marc Amfreville
  • Points
  • 20/05/2021
  • 456 p., 8.50 €

Cyrille Falisse Librairie Lo Païs (Draguignan)

«°L’enfant des marais°», c’est ainsi qu’on la surnomme. Kya vit dans le bayou et n’a que 6 ans quand sa maman quitte le foyer, incapable d’endurer plus longtemps les coups. Elle n’a plus que lui. Quand il est sobre, il l’emmène en barque pêcher au large. Dans ces moments-là, elle s’imagine qu’elle est heureuse et l’on entend parfois son petit rire cristallin rebondir à la surface de l’eau. Un jour, il ne revient plus. Elle est livrée à elle-même. Tate, un garçon du coin, la prend alors sous son aile. Il lui enseigne l’écriture et la lecture, lui fait découvrir la science et la poésie. Kya, petit animal rétif, récite, nomme, découvre, tombe amoureuse. Elle ouvre son cœur. Tate l’abandonne à son tour. Là où chantent les écrevisses raconte son combat pour survivre, pour résister, pour devenir une femme libre au cœur de la nature sauvage où résonnent le cri des goélands et le va-et-vient lancinant des vagues sur les coquillages.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@