Littérature étrangère

Margaret Wilkerson Sexton

Miss Josephine

Chronique de Aurélie Baudrier

Librairie Raconte-moi la terre (Bron)

Après Un soupçon de liberté (Babel), Margaret Wilkerson Sexton continue sa passionnante exploration de la fracture raciale américaine. Dans Miss Josephine, elle raconte l’histoire de deux femmes liées par le sang et confrontées au racisme. Le récit commence de nos jours avec Ava, une femme métisse en difficultés financières. Sa grand-mère blanche lui propose de vivre chez elle et de devenir son aide à domicile. Le lecteur suit en parallèle l’histoire de Joséphine, une ancêtre d’Ava. Il la découvre en 1855 en tant qu’esclave dans une plantation, puis la suit en 1924 alors qu’elle est devenue propriétaire d’une exploitation. Le fantôme de Joséphine qui viendra transmettre sa force à Ava permet à l’autrice de tisser un lien entre les époques. Elle montre ainsi comment l’esclavage puis la ségrégation marquent au fer rouge les générations. Avec ce texte fort, Margaret Wilkerson Sexton prouve qu’elle est l’une des nouvelles grandes voix de la scène littéraire américaine.

illustration