Chronique Indécence manifeste de David Lagercrantz

Lucie Sawina Librairie Nouvelle (Asnières)

Auteur de romans et de biographies, David Lagercrantz est également l’auteur du dernier opus de Millénium (Actes Sud). Indécence manifeste, inspiré par la vie d’Alan Turing, a été publié en Suède en 2009

Juin 1954, l’inspecteur Leonard Corell est appelé sur le lieu d’un drame. Un homme s’est suicidé à l’aide d’une pomme empoisonnée. En apparence, l’affaire semble facile à résoudre, sauf que l’homme en question n’est autre qu’Alan Turing, brillant mathématicien dont le passé est parsemé de zones d’ombre. Dans l’Angleterre des années 1950, où la psychose de la Guerre froide et son lot de paranoïa à l’encontre des communistes et des homosexuels, soupçonnés de travailler pour l’ennemi russe, gangrène le pays, l’inspecteur Corell cherche à en savoir plus sur cette troublante affaire. Qui était vraiment Alan Turing ? Qu’a-t-il fait durant la guerre ? Corell s’immerge dans un univers dont il n’est pas si éloigné – les universitaires et leurs grands travaux le passionnent –, et plonge plus profondément dans son passé à mesure qu’il déchiffre celui de Turing. Ce roman noir m’a passionnée. Soyons honnête, je suis totalement réfractaire à tout ce qui touche de près ou de loin aux mathématiques (d’où mon métier !) et, même si je me suis plongée avec un peu d’appréhension dans la lecture du livre de David Lagercrantz, celle-ci a vite disparu pour laisser place à une vraie curiosité. Une formidable photo d’époque de l’Angleterre des années 1950, une véritable découverte littéraire et un moment passionnant vous attendent à la lecture de ce livre.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@