Chronique La Sage-femme de Katja Kettu

Christèle Hamelin Librairie Le Carnet à spirales (Charlieu)

En Laponie, théâtre des derniers combats de la Seconde Guerre mondiale, la vie, déjà rude en temps de paix, est rendue plus difficile encore par la présence allemande. Cet espace territorial du bout du monde voit cohabiter des personnages hauts en couleur, atypiques, un jour frère de bonté, le lendemain ennemi juré. Œil-Tordu, sage-femme aux pouvoirs mystérieux, connaîtra une destinée hors du commun en sondant les limites entre le Bien et le Mal. Elle suivra, éprise, un officier SS jusqu’au camp de Titovka afin de servir le Führer. En filigrane, les événements historiques ponctuent le récit. Poétique, alliant trivialité assumée et envolées lyriques, ce roman étonne. La romancière puise dans les dialectes lapons, comme pour mieux ancrer ses personnages. Le dépaysement est complet, le lecteur étant propulsé en un lieu romanesque formidablement envoûtant. Le roman de Katja Kettu est le premier de ses livres traduits en français. Il permet de découvrir une figure de la littérature finnoise reconnue par la critique et le public pour son exigence et son originalité.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@