Littérature étrangère

William Boyd

Trio

photo libraire

Chronique de Muriel Balay

Librairie Syllabes (Millau)

Lecteur, tu es prévenu dès l’épigraphe signée Tchékhov : «°Sous le voile du secret comme sous celui de la nuit, chacun dissimule sa vraie vie, celle qui présente le plus grand intérêt.°». Et c'est bien de cela qu'il est question tout au long du roman : le visage que l'on offre au monde et celui qui reste caché. Dans l'ombre d'une farce rafraîchissante, la duplicité est au cœur du texte. Nous sommes à Brighton, sur le tournage d'un film d'art et essai. Le trio est composé du producteur, homme marié qui cache son homosexualité, d'une jeune actrice aux amours compliquées et de la femme du réalisateur. Dans les coulisses du tournage, tous jouent un rôle derrière un écran d'ivresse et de faux-semblants. L'action se déroule en 1968, dans les prémices d'un monde en mutation. Un vent de liberté souffle avec un regard résolument tourné vers l'avenir. Le cinéma comme miroir d'une réalité distordue. Le procédé n'est pas neuf mais il est ici diablement efficace.

  • William Boyd
    Traduit de l'anglais par Isabelle Perrin
    Points
    13/05/2022
    408 p., 8.70 €
  • Chronique de Muriel Balay
    Librairie Syllabes (Millau)
  • Lu & conseillé par
    13 libraire(s)
illustration