Essais

Anne Akrich

Le Sexe des femmes

photo libraire

Chronique de Muriel Balay

Librairie Syllabes (Millau)

Anne Akrich aime égratigner et analyser l'envers du décor. Elle revient ici incendiaire. Elle ose et aborde un sujet à la fois éculé et méconnu : le désir féminin. C'est un texte très intime construit autour du viol d'une fillette de 12 ans. Pour contrer les pulsions de mort, il devient cri de rage, brûlot féministe à la fois drôle et profond. À travers divers fragments de son parcours, l'autrice s'attaque de front à la vision masculine du corps de la femme et à la négation de son appétit sexuel. Il n'y a pas de victimisation dans sa manière d'écrire. Son ton est corrosif, acéré et on applaudit quelques traits d'esprit hilarants. Le sexe, la maternité, le genre, la disparité des plaisirs, la fameuse zone grise : tout est décortiqué avec une lucidité parfois troublante. Elle tente la réconciliation des désirs. Cette lecture percutante prend sa place naturellement dans le courant qui donne une place plus importante aux femmes dans l'espace public et intime.

illustration