Chronique Le Chien de Akiz

  • Akiz
  • Traduit de l'allemand par Bruce Germain
  • Flammarion
  • 25/08/2021
  • 272 p., 20 €

Arnaud Bresson Librairie Sauramps (Montpellier)

Dans ce premier roman paru en Allemagne en 2002, Akiz, cinéaste et scénariste, raconte l’histoire de ce personnage énigmatique, le Chien (c’est le nom dont son entourage l’affuble) qui a la faculté de déterminer l’histoire d’un aliment juste en le sentant ou le goûtant. Il va devenir le nouveau phénomène culinaire du moment, celui dont on attend la dernière création. Il est la personnalité sur laquelle se focalise la démesure d’une ère soumise à l’événementiel et au sensationnel. L’écriture est nerveuse, visuelle et l’ambiance est très rock'n'roll. L’auteur étant cinéaste, l’ambiance et l’esprit de l’ouvrage rappellent ceux d’un autre cinéaste allemand, également d’origine turque, Fatih Akin, le réalisateur de Soul Kitchen et son cuisinier légèrement psychopathe. Le style est cinglant et l’intrique menée tambour battant. Akiz porte un regard ironique et décalé, surtout pas moralisateur, sur les travers de notre époque parfois absurde.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@