Chronique Drama Queen de Isabel Ascencio

Christine Lemoine Librairie Violette and Co, Paris 11e

Le Pop a disparu. Le Pop est le beau-père de Bess et de son jeune frère Félix, et par extension celui d’Alex, la narratrice et amie ambiguë de Bess. Les pères sont absents, les mères à peine entrevues : dans le monde des adolescents, ce qui compte, c’est eux-mêmes et leurs désirs naissants, leurs drames et leurs élans maladroits. Alex a 19 ans. Elle vient d’entrer en hypokhâgne et a laissé derrière elle son milieu et la cascade d’événements qui a ponctué l’été. Mais avec l’évaporation du Pop, elle doit replonger dans ces années marquées par la figure de cet homme rude au physique en béton et aux « sévères sollicitudes » envers les enfants qu’il a pris sous son aile. Dans une langue inventive, formidablement riche, qui mêle avec brio l’érudit et le trivial, Isabel Ascencio déroule par allers-retours temporels une histoire sensuelle, rythmée, pleine d’empathie pour des personnages qui se débattent entre répulsions et attirances. Il y a une vitalité, un humour, de douces perversités qui étonnent et ravissent à chaque chapitre. Du grand art.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@