Chronique Nous serons des héros de Brigitte Giraud

NULL

Murielle Gobert-Bacha Librairie Passerelles (Vienne)

Début des années 1970. Olivio et sa mère fuient la dictature portugaise et viennent s’installer dans la banlieue lyonnaise. Ils emménagent chez Max, rapatrié algérien avec qui ils espèrent prendre un nouveau départ. Olivio laisse derrière lui le pays de son enfance. Et son père, docker et résistant arrêté par la police d’État. Il l’imagine au large, embarqué sur l’océan, un espace bien trop vaste pour avoir l’espoir de le retrouver. Viendra la nouvelle de sa mort, durant le long trajet en train qui les mène vers la France. « Je n’ai pas bougé. Le train filait dans la lumière de juin, nous montions vers le Nord et c’en était fini de l’enfance. » Après ce voyage géographique, celui de la fuite, viendra celui, plus intime, de l’exil et de la construction d’une identité au contact d’un pays dont on ne connaît rien, pas même la langue. À travers le regard du jeune homme, et sous la plume pudique de Brigitte Giraud, se dessinent les portraits émouvants d’individus à la conquête d’eux-mêmes.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@