Chronique Grizzly de Nan Aurousseau

Géraldine Guiho Librairie L'ancre de miséricorde (Carnac)

Rejeton malaisant d'une hypothétique union entre Shining et FargoGrizzly débute comme un thriller des grands espaces puis mue en un huis clos claustrophobique qui vrille lentement mais sûrement vers un dénouement totalement détraqué. Le synopsis : un photographe imprudent subit l'attaque mortelle d'une ourse lors d'un trekking et son guide fait le choix discutable de préserver la réputation de sa petite entreprise en faisant disparaître les traces de l'accident. Il oublie néanmoins l'appareil photo et décide de conserver la montre de la victime qui est franchement trop belle. Cette action inaugure une série de mauvaises décisions qui s'enchaînent comme grossit une boule de neige sur une pente raide et le lecteur assiste, mi-outré mi-hilare, à la dégradation accélérée de la santé mentale du guide. Mis à part le poncif éculé de la femme fatale qui vient briser une pseudo-harmonie masculine, Nan Aurousseau signe ici un roman redoutablement efficace.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@