Chronique Arbre de l'oubli de Nancy Huston

Laura Picro Librairie L'Arbre à lettres (Paris)

La famille, ce savant tissage de liens et de nœuds qui nous construisent ou nous délitent. Dans ce roman habilement articulé, Nancy Huston interroge l’impact de nos pré-histoires sur nos vies.

Les premiers mots sont ceux de Shayna dont la voix restera le fil conducteur du roman. Tout commence à Ouagadougou au Burkina Faso sur une sensation de vertige : celle de la découverte d’un monde à la fois connu et inconnu. Car Shayna est née d’une mère porteuse afro-américaine et a été élevée par des parents « beige ». Cette Afrique, elle ne la connaît pas mais la porte dans ses gènes. À partir de là, Nancy Huston tire habilement les fils de trois vies : celle de Shayna, tourmentée très tôt par l’énigme de ses racines, celle de son père Joel, né dans une famille juive du Bronx qui a été décimée par la Shoah et celle de sa mère adoptive, Lili Rose, élevée comme une poupée dans une famille très protestante. En alternant les époques et les voix, l’autrice détricote les mailles des vies de chacun et met au jour les accrocs dans le tissu des existences qui perturbent les générations suivantes. Se pose alors la question de la transmission : comment les histoires de nos parents influent-elles sur nos destinées ? Quelles sont les répercussions de notre éducation sur nos choix ? Quelles sont celles des attentes de nos parents ? Joel, devenu brillant ethnologue, espère toujours la reconnaissance des siens tandis qu’eux comptent sur lui pour prolonger leur arbre généalogique. Lili Rose adopte un mode de vie libre et féministe à l’opposé des valeurs de sa mère tandis que Shayna prend de plus en plus conscience des inégalités et du racisme que sa couleur de peau cristallise. Porte-t-on une mémoire dans nos gènes ? Doit-on conserver les traces de nos cultures antérieures ou bien les confier à l’« arbre de l’oubli » pour que les souvenirs ne pèsent plus comme des chaînes ? Nancy Huston explore le flux des questionnements qui traversent nos existences et qui parfois nous submergent.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@