Chronique Les Disparus de la lagune de Donna Leon

  • Donna Leon
  • Traduit de l’anglais (États-Unis) par Gabriella Zimmermann
  • Coll. «Calmann-Lévy noir»
  • Calmann-Lévy
  • 12/09/2018
  • 370 p., 21.50 €

Iris Petit Médiathèque de Tarentaize (Saint-Étienne)

Pour avoir voulu aider un collègue en difficulté, le commissaire Brunetti est mis en congés forcés. Sur les conseils de son épouse Paola, il en profite pour faire une retraite dans la superbe île de Sant’Erasmo où il prévoit de passer ses journées à lire Pline, manger de bons plats typiques de la Vénétie et se reposer. Il sympathise avec Davide Casati, le gardien de la villa où il loge, et entreprend de longues promenades en barque avec le vieil homme. Celui-ci lui fait découvrir ses ruches qui font sa fierté. Mais un mal mystérieux décime ses chères abeilles et Davide se montre de plus en plus préoccupé. Il tient même par moments des propos incohérents où il semble s’incriminer. Mais de quelle faute ? Après un violent orage, Brunetti découvre dans la lagune le corps sans vie de son nouvel ami. Suicide ou accident ? Une enquête qui plongera les admirateurs du commissaire vénitien dans les mystères du passé de la lagune, entre la beauté sauvage des paysages et la cupidité des hommes.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@