Chronique La Cité perdue du dieu singe de Douglas Preston

NULL

Iris Petit Médiathèque de Tarentaize (Saint-Étienne)

Une expédition composée d’archéologues et de soldats part à la recherche d’une cité oubliée au cœur du Honduras, affrontant de multiples dangers dans un milieu hostile.

En 2015, le journaliste Douglas Preston rallie une expédition en quête de la mythique « Cité Blanche » ou « Cité du dieu-singe », dans une zone inviolée du Honduras. Mentionnée par Hernan Cortès comme étant fabuleusement riche, cette cité excite l’imagination des aventuriers depuis des siècles, sans que son emplacement ait jamais été localisé. À l’aide d’une technologie de pointe qui utilise le laser pour discerner des ruines sous la canopée, une zone particulièrement prometteuse est identifiée. Surmontant mille difficultés administratives et logistiques, l’équipe arrive enfin sur place. Au bout de quelques jours, une découverte majeure est faite, presque par hasard. Malheureusement, après avoir affronté des dangers innombrables dans leur aventure, les explorateurs rentrent atteints d’une grave maladie parasitaire et doivent subir de lourds traitements parfois inefficaces. La cité serait-elle protégée par une « malédiction » ? En l’absence de fouilles approfondies, on ignore encore quelle était l’étendue de cette mystérieuse civilisation et comment elle s’est éteinte. L’auteur lance quelques hypothèses qui trouvent un écho certain dans la situation actuelle de notre société.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@