Chronique Compte à rebours de Martin Holmen

  • Martin Holmen
  • Traduit du suédois par Marina Heide
  • Coll. «Coll. « Hugo thriller »»
  • Hugo
  • 01/06/2017
  • 400 p., 19.95 €
NULL

Iris Petit Médiathèque de Tarentaize (Saint-Étienne)

Alors que l’hiver approche et que les jours raccourcissent, un ancien boxeur devenu recouvreur de créances enquête dans le Stockholm des années 1930.

Lorsque Harry Kvist est libéré au bout de dix-huit mois d’emprisonnement, ses projets sont assez simples : boire et fumer à volonté, retrouver sa chienne Dixie, et ouvrir un commerce avec son jeune amant Gusten. Mais ses modestes ambitions vont vite tourner court. En son absence, sa vieille amie Beda aurait été tuée à coups de pierre par son fils, depuis enfermé dans un asile. Mais plusieurs détails troublent Harry. Lié par une promesse faite à la défunte, l’ex-boxeur met alors en danger sa liberté retrouvée pour découvrir la vérité. En filigrane se dessine le portrait d’une ville violente, sans pitié pour les plus fragiles. Autour d’Harry gravite tout un peuple des bas-fonds : traîne-misère, petits commerçants, malfrats, qui contribuent à l’atmosphère lugubre et crasseuse du roman. Grande gueule, arrogant, brutal et cynique, Harry Kvist fonce bille en tête vers son objectif, sans se soucier des dégâts qu’il fait sur son passage. Il a néanmoins un côté attachant, par la tendresse qu’il manifeste envers les enfants et les animaux. Ce détective hors normes découvert dans l’opus précédent, Corps-à-corps (Hugo), a l’envergure d’un enquêteur légendaire.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@