Dossier Typhon de Joseph Conrad

  • Joseph Conrad
  • Traduit de l'anglais par Odette Lamolle
  • Coll. «Les Grands romans»
  • Autrement
  • 19/05/2021
  • 224 p., 8 €

Audrey Dubreuil Librairie Ellipses (Toulouse)

La collection « Grands romans » met à l’honneur des textes de littérature étrangère souvent méconnus, dans un format semi-poche original, avec des couvertures vitaminées qui donnent immanquablement envie de se (re)plonger dans l’univers d’auteurs emblématiques du catalogue des éditions Autrement.

L’été est, à n’en pas douter, la période idéale pour partir vers de nouveaux horizons et découvrir, si ce n’est pas déjà fait, les nouvelles de Kressmann Taylor. Peut-être connaissiez-vous déjà 84, Charing Cross road, le spicilège qui l’a rendue célèbre dans le monde entier ? Mais qu’importe la réponse à cette question, plongez sans hésitation dans Ainsi mentent les hommes et Ainsi rêvent les femmes, deux recueils qui donnent à voir toute la sensibilité de Kressmann Taylor, la finesse de son écriture et celle de sa description des sentiments. Neuf nouvelles qui sont autant de petits bijoux, toujours d’une grande justesse, la forme courte ne souffrant aucune inexactitude, faiblesse ou approximation. Que vous goûtiez ou non ce format si particulier, laissez-vous emporter. Kressmann Taylor possède le don de captiver son lecteur en quelques mots, de l’émouvoir en une phrase, de lui faire ressentir une palette d’émotions en une dizaine de pages. Vous ne pourrez que vous attacher à ces personnages, hommes et femmes, qui traversent des moments souvent douloureux et dont les histoires sont aussi l’occasion d’évoquer l’Amérique du XXe siècle, celle de la guerre des sexes ou de la lutte des classes. L’auteure donne à voir l’intime et l’universel dans des nouvelles d’une très grande délicatesse.

Et si, votre lecture des recueils de Kressman Taylor achevée, l’envie vous prend de découvrir d’autres nouvelles, n’hésitez pas à partir explorer le bush australien en compagnie de l’inénarrable Kenneth Cook. Après, Le Koala tueur, c’est au Wombat (charmant marsupial) que ce dernier nous propose de nous frotter… pour notre plus grand plaisir ! Le narrateur, que l’on imagine parfaitement être un double de l’auteur, est un Indiana Jones raté hilarant, incapable de résister à toute situation déjà catastrophique que sa maladresse ne peut qu’envenimer. Et tout comme Kressman Taylor sait en quelques mots faire naître l’émotion, Kenneth Cook réussit le pari de nous tenir en haleine alors même que l’on a la certitude que chacune des aventures qui nous sont contées ne peut que mal se terminer pour notre (anti-)héros. C’est drôle, enlevé, cocasse, absurde et parfaitement irrésistible. À noter également, pour parfaire ce petit tour d’horizon des nouveautés de la collection, la sortie de Typhon, magnifique récit d’aventure maritime signé Joseph Conrad. Sur la plage abandonnée (coquillages et crustacés), n’oubliez donc pas d’emporter quelques-uns des titres de cette très jolie collection.

 

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@