Chronique Par-delà la pluie de Víctor del Arbol

Elodie Bonnafoux Librairie Arcanes (Châteauroux)

Le père d’Helena était franquiste et amoureux d’un soldat marocain pour qui il a tout abandonné. Le père de Miguel, républicain, est mort en détention après la guerre civile. Entre Helena et Miguel, résidant désormais en maison de retraite, se noue une étrange relation qui les pousse à sillonner ensemble les routes d’Espagne. Au même moment, en Suède, Fatima est contrainte de séduire le chef de la police de Malmö pour le compte d’un truand à qui son grand-père l'avait vendue des années auparavant pour régler une mystérieuse dette. Pour Helena, Miguel, Fatima et tous les autres personnages de ce vaste roman polyphonique où tout est tragiquement lié, il est question de démêler les fils de son héritage à la recherche d'un espace de liberté où exister et construire son propre destin. Par-delà la pluie est une œuvre labyrinthique qu'on ne devrait presque pas lire comme un polar, mais comme un roman sur le déterminisme, le hasard et la transmission.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@