Bande dessinée

Xavier Coste

L'Homme à la tête de lion

Chronique de Claire Rémy

Librairie Maupetit (Marseille)

Après sa retentissante adaptation de 1984 de George Orwell l’an dernier (Sarbacane), Xavier Coste revient avec un projet fictionnel ayant pour cadre l’univers des freak show, ces spectacles de cirque mettant en scène des « monstres humains » exhibés de ville en ville. L’Homme à la tête de lion se passe essentiellement aux États-Unis, au début du XXe siècle et suit la carrière d’Hector Bibrowski, homme-fauve passionné de littérature, dont l’attraction vient justement de l’opposition mise en scène entre sa bestialité et son érudition. Si, comme on pouvait s’y attendre, ce livre est une ode à la différence, c’est également une critique du capitalisme qui broie les hommes ainsi qu’un plaidoyer pour la cause animale. Les mots manquent pour définir les illustrations de Xavier Coste, d’une beauté renversante. Il atteint là un niveau dans les couleurs, un degré de minutie et de mise en scène jamais observés dans ses livres précédents. Époustouflant !

illustration