Chronique Les Filles de la villa aux étoffes de Anne Jacobs

  • Anne Jacobs
  • Traduit de l'allemand par Corinna Gepner
  • 10/18
  • 04/11/2021
  • 696 p., 9.60 €

Audrey Dubreuil Librairie Ellipses (Toulouse)

Quel plaisir de retrouver les personnages de La Villa aux étoffes dans le deuxième volet de cette saga familiale très réussie. Nous avions découvert la famille Melzer, leur somptueuse villa et leur usine de textile à Augsbourg, en Allemagne, peu avant le début de la Première Guerre mondiale. Nous les retrouvons aujourd'hui en 1916 alors que la guerre fait rage et que personne n'est épargné. Sans trop en révéler à ceux qui auraient manqué le premier volet, Les Filles de la villa aux étoffes rassemble tous les ingrédients qui ont fait le succès du précédent opus : un contexte historique et social passionnant, des femmes courageuses, des sentiments forts et complexes. Un roman qui, s'il n'est pas exempt de quelques clichés, emporte littéralement le lecteur dans le tourbillon de l'Histoire avec un grand H et dans celui du quotidien bouleversé d'une famille aisée. Une lecture réjouissante !

 

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@