Chronique Le Berger de Anne Kern-Boquel

Murielle Gobert Librairie Passerelles (Vienne)

Malgré une vie ordinaire où rien ne va vraiment mal, Lucie a l'impression que « tout lui coule entre les doigts, comme de l'eau ou du sable ». Lorsqu'une amie lui propose de venir assister avec elle à un groupe de prières, elle se laisse faire et l'accompagne. C'est le début d'une longue suite de rencontres au cours desquelles Lucie va trouver, contre toute attente, une saveur inédite à l'existence. Si le lecteur sent rapidement qu’il faudrait ne pas aller plus loin, il ne peut s'empêcher de la suivre, malgré tout, dans sa fièvre et sa quête éperdue de reconnaissance. Anne Boquel cache, sous l'apparente simplicité de son écriture, une redoutable maîtrise des errements de l'âme qui nous happe, nous bouleverse et nous attache à son héroïne au point de vouloir plonger avec elle dans sa chute. Un premier roman captivant qui nous interroge sur notre besoin de spiritualité et notre propre perception du bon et de l’inacceptable. Troublant et vertigineux !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@