Chronique Mon père, avant, il était trop cool de Keith Negley

NULL

Simon Roguet Librairie M’Lire (Laval)

Les parents peuvent-ils avoir eu une vie avant d’être parents ? Voilà une question difficile pour les enfants : dans les yeux d’un fils, on est père avant d’être homme. Et on est rarement cool. C’est ce que devait se dire le très talentueux Keith Negley quand il a eu l’idée de cet album. Alors qu’il pense que son père est tout à fait normal, le jeune héros se demande si ce dernier – avant – n’était pas plutôt un gars franchement cool, du genre à être guitariste d’un groupe punk, à faire de la moto à fond les manettes, à être applaudi par un public en folie. Il en est sûr, il a des preuves. Alors pourquoi serait-il devenu si banal ? L’est-il vraiment ? Keith Negley signe un album très touchant autour de la paternité et du regard de nos enfants sur ce que nous sommes. Il le fait avec humour, tendresse mais surtout avec beaucoup de talent. En mêlant les images d’un passé plutôt punk et celles d’un présent très tendre, il montre l’image d’un père moderne, rarement présenté dans les albums jeunesse. Son illustration à la gouache apporte une vraie touche graphique qui séduit immédiatement.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@