Chronique La Vie rêvée des hommes de François Roux

Lyse Menanteau Librairie Le Matoulu (Melle)

Après le très remarqué Bonheur national brut (Albin Michel et Le Livre de Poche), François Roux revient avec un roman qui s'ancre en 1944. À l'heure de la liesse nationale lors de la libération de Paris, Paul, le soldat français, connaît une relation aussi intense que fugace avec Stanley, le GI américain. Passe alors la seconde moitié du XXe siècle et le lecteur voit évoluer les deux hommes. Stanley, dans une vie faite de mondanités, assume sa sexualité, autant que la société américaine le permet, c'est-à-dire dans des cercles aussi festifs que fermés. De l'autre côté de l'Atlantique, Paul entame une vie très conventionnelle en se mariant avec Elsa, une amie d'école, fondant une famille et refoulant ses désirs profonds. Pour autant, aucun des deux hommes n'oublie les courtes journées passionnées passées ensemble. Cet ouvrage est un véritable hymne à la tolérance, au respect et, plus que tout, à l'acceptation de soi en dehors des schéma établis, quel qu'en soit le prix.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@