Chronique La Mélancolie des baleines de Philippe Gerin

Lydie Baillie Librairie Aux lettres de mon moulin (Nîmes)

Alors que tous les scientifiques du monde s’interrogent sur les échouages inexpliqués de baleines, trois cétacés sont retrouvés sur une plage d’Islande en contrebas d’une maison bleue habitée par Arna, seule depuis la disparition mystérieuse de son compagnon. Émerveillées par la nature époustouflante, les volcans bouillonnants, les éléments déchaînés, cinq personnes meurtries par les blessures du passé s’interrogent sur leur destin. Leurs chemins vont se croiser et les mener vers la maison bleue par une nuit de tempête. Sur le rivage, aux côtés des baleines, ils vont trouver une force nouvelle. Ils pourront alors se libérer de leurs souffrances et aller vers leur destinée. Après nous avoir entraînés aux confins du monde avec Les Voyages de Cosme K (Gaïa), Philippe Gerin nous conte une fable lumineuse aux cœurs de paysages majestueux. Ses personnages émouvants délivrent, avec poésie, un message d’espoir et nous invitent à apprécier la beauté du monde.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@