Chronique Une enquête du vénérable juge Ti de Xiaolong Qiu

  • Xiaolong Qiu
  • Traduit de l'anglais (États-Unis) par Adélaïde Pralon
  • Coll. «Piccolo»
  • Liana Levi
  • 05/11/2020
  • 137 p., 10 €

Renaud Layet Librairie Série B (Toulouse)

Bien qu’il soit devenu en Occident, sous la plume de l’orientaliste néerlandais Robert Van Gulik, un célèbre héros de fiction ayant largement contribué à la naissance du polar historique, les auteurs chinois n’ont eux bien sûr jamais oublié que le si fameux juge Ti avait réellement existé. Le ramenant donc à ses racines historiques, Qiu Xiaolong en profite pour le faire enquêter sur une énigme qui passionne la Chine depuis plus de 1 000 ans, celle qui entoure la fascinante poétesse meurtrière (?) Xuanji. On pourrait malgré tout s’étonner que le créateur de l’inspecteur Chen, qui nous a plutôt habitués aux magouilles et à la corruption du Shanghai plus ou moins contemporain, s’intéresse à une histoire aussi ancienne, même célèbre ; mais ce serait dangereusement sous-estimer les mœurs de la cour impériale de la dynastie Tang qui n’a vraiment rien à lui envier en termes de jeux de pouvoir !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@