Littérature étrangère

Frank Herbert

Dune

photo libraire

Chronique de Renaud Layet

Librairie Série B (Toulouse)

Même avec le report du film, la fin d’année 2020 aura incontestablement marqué un grand retour de la saga culte de Frank Herbert sur le devant de la scène. Une saga écrite il y a plus d’un demi-siècle et appartenant à un genre, la science-fiction, dans lequel il est notoirement difficile de bien vieillir. Alors, pourquoi (re)partir à la conquête de la planète Arrakis aujourd’hui ? Déjà parce que la technologie, qui date et rend obsolète tant de romans de SF de l’âge d’or, y est quasiment absente, le développement des capacités humaines y prenant le pas sur l’informatique. Ensuite parce que ses thématiques et allégories politiques, écologiques et spirituelles sont toujours aussi pertinentes aujourd’hui qu’à l’époque, et le seront sans doute encore dans cinquante ou cent ans tant elles sont universelles. Et puis surtout parce que des décennies d’imitateurs et de successeurs n’ont jamais réussi à recréer la profonde originalité de Dune, son atmosphère et sa richesse, encore rehaussées dans cette nouvelle traduction et demeurant toujours incomparables.

  • Frank Herbert
    Traduit de l'anglais (États-Unis) par Michel Demuth
    Pocket
    01/10/2020
    895 p., 12.50 €
  • Chronique de Renaud Layet
    Librairie Série B (Toulouse)
  • Lu & conseillé par
    22 libraire(s)
illustration