Chronique Fungus de Albert Sanchez Pinol

Renaud Layet Librairie Série B (Toulouse)

On peut sans doute faire bien des choses avec une armée de champignons, mais créer une utopie, vraiment ? L’auteur a beau être catalan, le protagoniste indéniablement picaresque et l’intrigue située au fin fond des Pyrénées, cette approche du fantastique teintée d’anarchisme ne manque pas d’évoquer les romanciers un peu punks du mouvement New Weird britannique… d’autant qu’ils sont eux aussi plutôt friands de champignons plus ou moins conscients ! Mais cette poésie, ce lyrisme qui effleure constamment l’absurde sans jamais complètement s’y laisser prendre n’appartient qu’à Sánchez Piñol, qui peuple cette révolution fongique de personnages secondaires aussi étranges que marquants. Et c’est par eux, qu’ils soient humains ou autre chose, que cet enchaînement de scénettes rocambolesques va gagner en profondeur, que son propos politique va réussir à s’incarner sans pour autant alourdir un roman qui restera résolument jubilatoire et inventif jusqu’à la dernière ligne.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@