Jeunesse

Simon Priem

Les Lapins peintres

Chronique de Anahita Ettehadi

Librairie Impressions (Enghien-les-Bains)

Au bord d’un étang résident deux lapins peintres. Lapin peintre jour et Lapin peintre nuit. Ce sont deux grands artistes. Ils ressemblent à des magiciens des couleurs. L’un peint rapidement, tandis que l’autre préfère prendre son temps. Mais un beau jour, un nuage noir assombrit de son reflet sinistre l’étang-toile des deux amis. Le nuage semble figé, le temps soudain suspendu. Entre onirisme et fantaisie, cette histoire signée Simon Priem est une ode à l’art et à la créativité. L’écriture de l’auteur est ciselée, envoûtante – comme en apesanteur. Stéphane Poulin, quant à lui, rend hommage aux plus grands impressionnistes de son trait iridescent, sublime et poétique. Plume et pinceaux s’accordent à la perfection, offrant au lecteur un texte fabuleux et des tableaux grandioses. Une invitation à voyager dans les musées et remonter le temps à travers les chefs-d’œuvre de la peinture.