Essais

David Le Breton

Des visages

photo libraire

Chronique de Florence Zinck

Librairie Sauramps (Montpellier)

Dans le sillage de ces précédents ouvrages sur le corps, son identité et son rapport à la société, David Le Breton, anthropologue et sociologue, nous propose dans cet essai une approche singulière des visages et leurs rapports à autrui, en s’appuyant sur des références littéraires et artistiques. Une première version est parue en 1992. Dans cette édition revue et actualisée, l’auteur interroge notre rapport au lien social et à l’identité de chacun pendant la crise du covid où le visage n’était plus là pour rassurer : en le masquant, l’individu se transformait en anonyme. Il aborde également une nouvelle dimension de la surveillance avec les logiciels de reconnaissance faciale. Enfin, l’auteur évoque la transformation du visage au fil de la vie, qui peut entraîner une perte d’identité causée par un accident ou par le vieillissement. Et David Le Breton de conclure en ces termes énigmatiques : « le visage est un continent dont l’exploration est sans fin ».

illustration