Chronique Trente grammes de Gabrielle Massat

Coralie Sécher Librairie Coiffard (Nantes)

Gabrielle Massat s'est révélée être une nouvelle voix du polar avec son premier roman Le Goût du rouge à lèvres de ma mère. Aujourd'hui, elle confirme son talent avec ce deuxième roman, tour aussi noir et réussi.

Trente grammes, c'est une histoire de compromis entre les promesses, le grand amour et la mort. C'est se jouer à chaque instant d'une nouvelle situation, d'un nouveau drame. Yannick aime les œuvres d'art. Toutes. Dans son petit appartement toulousain, il entrepose des toiles rares et précieuses, qu'il chérit. Yannick travaille d'ailleurs pour Aslanov, un trafiquant d'art qui achète et revend tableaux et autres œuvres raffinées afin de blanchir l'argent sale de l'élite toulousaine. Il transporte, dépose et sécurise de nombreuses œuvres avec toute la confiance de son mentor. Outre ces toiles de maîtres aux prix exorbitants, Yannick a un autre amour : Phoenix, le tueur à gages d'Aslanov depuis une quinzaine d'années. Ces blanchiments d'argent successifs sont bien menés, quasi indétectables et surtout fomentés par de puissants personnages. Cependant, lorsque le trafic d'un Bacon d'une valeur de plus de cinq millions d'euros ne se passe pas comme prévu, c'est Yannick qui va courir un grand danger : il est en ligne de mire de tous côtés. Amoindri par son faible pour les drogues, l'alcool et le sexe facile, il ne fera pas toujours les bons choix et va très rapidement se retrouver dans une situation inextricable. À cet instant, Phoenix, l'amour de sa vie et son unique sauveur, disparaît de la circulation abandonnant Yannick à son propre sort. Engoncé dans une situation complexe, usant de courses poursuites, de réalisations de faux et d'épuisement physique, Yannick va se laisser sombrer, doutant de chaque personne qui l'entoure, regardant derrière lui à chaque pas, s'épuisant à vouloir tout maîtriser. Après Le Goût du rouge à lèvres de ma mère, Gabrielle Massat revient avec un roman noir bien ancré dans la réalité, au suspense haletant et aux personnages forts. Trente grammes est une belle réussite, alliant tous les ingrédients d'un bon polar !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@