Bande dessinée

Aude Mermilliod

Les Vents ovales, t. 1

Chronique de Letizia Frisina

Librairie Lettres à croquer (Villeurbanne)

Aude Mermilliod, Jean-Louis Tripp et Horne Perreard s'associent pour une trilogie qui va sûrement entrer dans les classiques ! On y découvre les deux villages de Castelneau et Laroque, que seule la Garonne sépare mais que le rugby rapproche. Nous sommes dans le Sud-Ouest à la fin des années 1960. La saison de rugby est sacrée et permet à ceux et celles qui parfois s'opposent de se réunir le temps d'un match. Ce premier opus s'intéresse à Yveline, jeune femme qui, à force de travail, va pouvoir poursuivre ses études à Paris. Mais quitter sa campagne, c'est quitter ses amis, son petit ami et la ferme dans laquelle elle a grandi. S'émanciper par les études, vouloir changer de classe sociale est à l'époque largement encouragé. Mais cela à un coût. Reflet d'une époque qui a vu de grands changements sociaux en France, Les Vents ovales donne la voix aux jeunes qui ont vécu cette époque dans toutes ses nuances.

illustration