Chronique Les Vanités de Cécile Guidot

Pascale Poisson-Boulgakoff Librairie Petites histoires entre amis (Chennevières-sur-Marne)

Après Les Actes et Les Volontés (JC Lattès et Le Livre de Poche), Les Vanités, plongée romanesque au cœur d’un office notarial parisien, clôt la trilogie de Cécile Guidot, notaire spécialisée en droit de la famille. La série complète se déroule sur moins d’une année, pendant laquelle on suit Claire Castaigne, recrutée comme notaire assistant avec un contrat de neuf mois. Trentenaire, célibataire, rebelle, solitaire et féministe, elle exerce son métier avec passion et cherche à servir au mieux l’intérêt de ses clients qu’elle croise toujours à des moments cruciaux de leur vie, quand l’argent et les sentiments se mêlent, et quand les liens se nouent ou se dénouent. Dans ce dernier volet, on retrouve avec bonheur tous les protagonistes et notre héroïne qui, à contre-courant, impose son style et affirme sa pensée, en pleine réforme Macron. Cécile Guidot réussit une passionnante comédie humaine qui ravira tous les dévoreurs d’histoires !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@