Chronique Les Muses de Alex Michaelides

Anne-Sophie Poinsu Librairie Le Failler (Rennes)

Après son très remarqué et brillant Dans son silence (Calmann-Lévy et Le Livre de Poche), l'auteur britannique nous propose un excellent polar sur fond de mythologie grecque mâtinée de psychanalyse. L'héroïne, Mariana, d'origine grecque, est psychothérapeute. Elle n'est pas remise d'un douloureux deuil, celui de son mari Sebastian qu'elle avait rencontré pendant ses études et qui est mort noyé. Un soir, elle reçoit un appel à l'aide de sa nièce Zoé, étudiante à la prestigieuse université de Cambridge. Cette dernière s'inquiète de la disparition de sa meilleure amie. Mariana accourt et se mue en enquêtrice. Rapidement, les doutes se confirment : l'étudiante a bien été tuée et l'étau se resserre sans cesse autour de Mariana qui se sent épiée et traquée au cœur de cette institution. Un polar palpitant et fin s'apparentant à un huis clos, empruntant par ses mécaniques et ses thèmes à la littérature policière classique, comme un hommage de Michaelides aux lectures qui l'ont inspiré.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@