Polar

Jae-Hoon Choi

Dix petits meurtres

Chronique de Salomé Fauvel

Librairie du Tramway (Lyon)

Un doigt par meurtre, on commence par l’auriculaire et on remonte jusqu’au pouce. Il y a cinq cadavres, cinq personnes qui n’ont rien en commun, aucun profil de victimes n’est établi, aucun indice et aucune preuve. Le seul lien, ce sont ces doigts coupés et la presse en fait ses gros titres. Notre narrateur, Jang Yeong-min, un trader asocial passionné par les chiffres, la logique et l’organisation, passe son temps libre à décrypter les articles et à revoir des films de tueurs en série jusqu’à la révélation. Il y a dix doigts, il y aura sûrement dix meurtres. Il pense évidemment au célèbre roman d’Agatha Christie mais après avoir revu Seven, le film de David Fincher, il est convaincu qu’il y a un lien avec les dix commandements. Ce n’est pas un énième polar où notre héros va tenter de résoudre une affaire insoluble. Mais plutôt comment celui-ci pourrait se servir de ces meurtres pour enfin résoudre son problème. Ingénieux et grisant !

illustration