Dossier 7, t.2 de John Wilson

  • John Wilson
  • Traduit de l’anglais (Canada) par Christian Morissette
  • Fleurus
  • 13/01/2017
  • 238 p., 15.90 €

Léonie Desbois Librairie Le Bel Aujourd’hui (Tréguier)

Chaque année, on s’interroge sur le phénomène qui va marquer l’actualité littéraire. Les éditions Fleurus frappent fort, en 2017, en publiant ce qu’ils espèrent devenir le dit « phénomène ». Nous ne faisons pas face à une simple trilogie, mais à une série de sept tomes, simplement intitulée 7 (prononcez « Seven »).

Nous voilà tournés vers cette nouvelle série venue du Canada anglophone. Eric Walters est l’écrivain à l’origine du projet. Auteur de plus de quatre-vingts romans, il a remporté de nombreux prix. Il exerce également le métier d’enseignant dans le but de susciter le plus grand intérêt pour l’écriture et la lecture. On ne trouve donc pas surprenant qu’il ait ainsi proposé et convaincu six auteurs de son acabit de se joindre à l’aventure. Le concept : David McLean, 92 ans, meurt et lègue à chacun de ses petit-fils une enveloppe. Dès lors, chacun se voit confier une mission. Ils doivent absolument la réussir pour rendre un dernier hommage à leur grand-père tant aimé. Mais voilà que l’on découvre un premier secret de famille. McLean n’a pas six, mais sept petits-fils. Commence alors leur première interrogation, qui était vraiment David McLean ? À chaque livre, un narrateur différent avec sa propre voix, un ton personnel. L’ensemble raconte la vie du vieil homme disparu. L’ingéniosité et l’originalité de cette histoire, mixant saga familiale et roman d’aventures, tiennent à son réalisme. S’ajoute à cela de nombreux secrets et… on veut en savoir plus. Sept cousins, sept missions, sept voyages, sept tons différents. Entre ciel et terre d’Eric Walters est le premier tome de 7. On y rencontre DJ, l’aîné des petits-fils de David McLean. Le livre s’ouvre sur la lecture du testament de celui qui les réunit. DJ était particulièrement attaché au vieil homme, qui lui servait également de figure paternelle. Chaleureux, spontané, extrêmement sociable, autant de caractéristiques qui distinguaient son aïeul et s’opposaient à lui. Admiratif, DJ faisait tout pour que son grand-père soit fier de lui. On pourrait le qualifier de jeune homme sportif, optimiste, organisé et travailleur. Mais il porte en lui un lourd poids, celui « d’homme de la famille », et se sent responsable de ses cousins, de son frère jumeau, de sa mère. Quelle n’est pas sa surprise lorsqu’il reçoit de son grand-père la mission d’escalader le Kilimandjaro, lui qui a tant peur du vide. Dès lors, l’été prend une dimension qu’il n’aurait jamais imaginé. Quelles péripéties l’attendent ? Il pense que cela ne lui prendra, au bas mot, que trois ou quatre jours maximum. Mais si la Tanzanie lui réservait d’étranges surprises ? Dans le deuxième tome, Cause perdue, écrit par John Wilson, nous poursuivons l’aventure avec Steve, frère de DJ. Moins proche de son grand-père, il réalise grâce à lui un rêve en se rendant en Europe. Son « grand-papa » l’envoie à la découverte de son passé en Espagne. Qu’a-t-il bien pu y faire ? Une véritable enquête historique commence. Bien plus que son histoire familiale, il tente de comprendre un pan de la grande Histoire. Ces premiers tomes sont de vraies réussites ! Touchants, ils mélangent aventures humaines et découvertes d’autres cultures. Les personnages gagnent en maturité au fil des pages et découvrent des mondes jusqu’alors inconnus. Ces premiers tomes ne nous inspirent qu’une chose, l’envie de connaître la suite.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@