Bande dessinée

Chabbert

Soixante printemps en hiver

photo libraire

Chronique de Venetia Beller-Giannerini

Librairie Le Failler (Rennes)

Sans prendre le temps de souffler les bougies de son 60e anniversaire, Josy monte dans son van, prie pour qu’il démarre et s’en va. Où ? Elle ne le sait pas elle-même. Néanmoins, le déclic est clair, elle n’est plus heureuse après trente-cinq ans de mariage. Incomprise par sa famille, Josy voudrait éviter de sociabiliser ; mais sur le parking où elle s’installe, elle va cohabiter avec Camélia, une jeune maman souriante. Grâce aux rencontres, Josy se sent épaulée dans cette nouvelle vie. Pourtant, toutes les décisions ne sont pas si faciles à assumer et Josy est partagée entre remords et regrets. On ne présente plus Aimée De Jongh qui nous avait éblouis avec Jours de sable (Dargaud). Dans cette nouvelle bande dessinée, ses dessins transcrivent parfaitement la sensibilité du récit d’Ingrid Chabbert. Au fil des pages, le lecteur comprend que Josy n’agit pas par lâcheté mais qu’au contraire, il est question d’affirmation de soi.

illustration

Les autres chroniques du libraire