Chronique Platine de Régine Detambel

Isabelle Verlingue Librairie Maruani (Paris 13e)

Avec ce portrait émouvant et troublant de Jean Harlow, Régine Detambel dévoile les travers pervers et destructeurs du cinéma hollywoodien.

Régine Detambel s’empare de la tragique histoire de Jean Harlow, actrice qui a suscité bien des passions dans les années 1930. Son histoire commence comme le parfait rêve américain : l’adolescente à la chevelure d’un blond surnaturel accroche l’œil d’Howard Hughes et démarre une carrière fulgurante à Hollywood. Mais c’est aussi l’histoire d’une chute, digne d’un film noir : ses parents ponctionnent son argent ; son mari, Paul Bern, meurt immédiatement après leur mariage d’une balle dans la tête (suicide ou meurtre ?) ; enfin, sa propre mort, troublante, à seulement 26 ans. Jean Harlow fit exploser la mode de la femme plantureuse et blonde platine. Régine Detambel donne un nouveau souffle à cette figure quasiment oubliée. Son récit jongle entre des faits froidement exposés, comme dans les tabloïds, et des passages plus personnels, comme des témoignages à vif. Le lecteur est troublé par la violence de ce monde où les secrets malsains et destructeurs sont camouflés comme les bleus sous les couches de fond de teint. On pense à l’affaire Weinstein. Régine Detambel livre un récit troublant, d’une écriture qui parvient à donner corps au caractère presque schizophrénique d’une vie de sex-symbol.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@