Chronique Les Amis du bois sans mousse de Olivier Desvaux

Sylvie Laurent-Farré Formatrice à l'INSPE de Grenoble

Par une belle journée d’automne, Panda arrive dans la forêt du Bois sans mousse. Étrange et différent, il apporte aux animaux du lieu un souffle de fraîcheur, un brin de fantaisie. Accueilli au sein de la petite communauté, le voyageur initie ses nouveaux amis aux traditions de son pays, en particulier la culture du riz. Naît alors un grand projet : transformer la piste de luge en rizière. Panda repart vers de nouvelles aventures, la vie poursuit son cours et les premières pousses de riz apparaissent. Mais le gel a raison des plantations. Renard propose alors de transformer les rizières en patinoire car, comme disent les amis, « Ce n’est pas si grave de tomber. L’important, c’est de savoir se relever ! ». Un album sur l’ouverture aux autres, la coopération et la capacité à surmonter les échecs. De douces tonalités et une mise en page qui joue sur la pliure rythment ce magnifique récit fondé sur de belles valeurs.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@