Chronique Le Grand Tour, t.1 de Sandrine Bonini

Valérie Briland Librairie Hirigoyen (Bayonne)

Sandrine Bonini nous emmène une fois de plus dans son univers poétique et sensible à travers un roman d’aventure richement illustré. Une épigraphe de Roger Caillois, tirée de L’Écriture des pierres, nous place d’emblée dans ce qui régit la vie des habitants du Duché d’Hextre : l’attribution par le Grand Duc de complaisances (gemmes), décidant de la position sociale de chacun. De l’autre côté de cet empire colonial, séparé par la mer Espiègle et l’océan Tourbe, le Pays Sinistre propose plus de fraternité. Trois adolescents partent simultanément pour un voyage initiatique : Arto pour son Grand Tour, Siebel qui doit accepter un mariage de raison et Aglaé qui s’engage dans une carrière militaire. Leurs destins en seront bouleversés. D’une écriture fluide et addictive, agrémenté de cartes et d’inventaires, ce premier tome est passionnant et aborde différents thèmes : politique, écologie, magie, histoire d’amour, récit d’apprentissage. Vivement la suite !

 

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@