Beaux livres

Nicolas Jolivot

Éole roi

photo libraire

Chronique de Valérie Briland

Librairie Hirigoyen (Bayonne)

Après la Chine, le Japon ou la Scandinavie, l’arpenteur du monde Nicolas Jolivot nous offre un nouveau carnet de route. « Le plus beau voyage de (sa) vie » est celui qu’il a entrepris en France à 25 ans, à la fin de ses études artistiques. Il a construit son Grand Tour à la rencontre des moulins et des vents. Ces « souffles de la Nature » et leurs personnalités sont illustrés de manière douce et délicate. L’auteur est précis dans ses souvenirs, attentif aux paysages (girouettes, éoliennes) et à ses habitants. L’amarijo, le kornog, l’autan ou la burle apparaissent comme des anges taquins, caressants ou coriaces. Ce périple marqué par la lenteur de la marche et les belles rencontres, mais aussi par la faim, le froid et les contrôles d’identité, nous donne à voir une France désuète, la nostalgie d’un temps révolu. Éole roi est un souvenir précieux à savourer et un magnifique témoignage sur l’envie de découvrir le monde.

illustration