Chronique La Maison allemande de Annette Hess

Élodie Ressayre Librairie Les Lisières (Croix et Villeneuve-d'Ascq)

Un dimanche enneigé de décembre 1963. Eva, une jeune Allemande, est appelée d’urgence par son chef pour traduire un témoignage. Elle se heurte à un vocabulaire éloigné de celui des contrats habituels. D’ici peu, un procès contre d’anciens SS d’Auschwitz va s'ouvrir. Le poste de traductrice lui est proposé. Eva se retrouve mêlée à ces assises que l’opinion publique désapprouve car elles promettent de remuer le passé. Elle assiste, choquée, aux descriptions du camp d’Auschwitz, qui la changeront à jamais. Avec une force et une délicatesse étonnantes, ce roman brosse le portrait de l’Allemagne des années 1960 qui n’a pas encore mesuré toutes les horreurs de la Seconde Guerre mondiale et où l’antisémitisme est encore présent. Les thèmes de la culpabilité, du pardon, du rapport à la mémoire se greffent à cette nécessaire mais douloureuse mise au jour d’un passé national récent dont personne n’est sorti indemne.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@