Littérature française

Anne-Gaëlle Huon

Le Rossignol

Chronique de Catherine Vialle

Librairie Le Partage des mots (Villenave-d'Ornon)

Anne-Gaëlle Huon, que je lis depuis la belle découverte des Demoiselles (une escapade dans le Pays basque en compagnie de femmes formidables, véritable hymne à la vie), excelle dans l’art de dépeindre des trajectoires hors normes. Son nouveau livre, Le Rossignol, nous emmène cette fois dans la baie de Somme et nous offre une histoire construite à la façon d’un puzzle, où se dévoile petit à petit l’enfance de Tony, avec ses joies, ses chagrins et ses espoirs déçus. Une belle interrogation sur les empreintes que la jeunesse laisse dans une vie et le dépassement d’un traumatisme par l’imagination. Ce roman est avant tout l’histoire d’une amitié compliquée mais inaltérable, ainsi qu’un formidable hommage aux oiseaux. Ils nous accompagnent tout au long de la lecture et une fois le livre refermé, l’envie nous prend de sortir pour aller écouter leur chant, que l’on n’imitera jamais aussi bien que Tony et Louis, nos deux rossignols.

illustration