Chronique La Mer à l'envers de Marie Darrieussecq

Julie Raulet Librairie L'Embellie (La Bernerie-en-Retz)

Rose, en croisière avec ses enfants sur la Méditerranée, rencontre un jeune migrant, Younès, à qui elle va confier l'anorak et le téléphone portable de son fils. Elle tracera ainsi la trajectoire européenne de cet adolescent, jusqu’à son appel à l’aide. Car c'est elle qui répondra lorsqu'il appellera le numéro enregistré sous le nom « Maman ». La Mer à l’envers n’est pas qu’une histoire de migration. C’est surtout l’histoire d’une rencontre et du bouleversement intérieur que cette rencontre provoque. Rose, le personnage principal, n’est pas une héroïne arrogante, sûre d'elle et de ses convictions. Bien au contraire. C’est une femme qui doute et qui désire, qui tente d’allier sa vie personnelle à son besoin de guérir et d’accueillir. Elle est vivante et magnifique dans son tâtonnement. Avec toute la douceur de son style, Marie Darrieussecq enrobe ses personnages d’une douceur intime et d’une bienveillance étonnante. Bouleversant !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@