Chronique J'ai couru vers le Nil de Alaa el- Aswany

Julie Raulet Librairie L'Embellie (La Bernerie en Retz)

Alaa El Aswany signe un incroyable roman choral sur la révolution qui a déchiré l’Égypte en janvier 2011. Une révolution qui a ébranlé toutes les strates de la société, des ouvriers à l’aristocratie. Derrière cette description dure, parfois même cruelle, d’un peuple en crise, il sonde toute la société égyptienne, allant des jeunes étudiants qui envahirent la place Tahrir aux hommes les plus hauts placés de la Sécurité d’État, en passant par la bourgeoisie conventionnelle et les ouvriers les plus pauvres. Dans cette révolution, des milliers d’hommes et de femmes ont eu un espoir, un rêve. Ils se sont heurtés à la force d’un pouvoir corrompu au plus haut point. Mais pas de faux espoirs : tout au long du roman, les personnages s’inscrivent dans une longue prise de conscience, que ce soit de la société dans laquelle ils évoluent ou de l’impossibilité d’une révolution qui emporterait tout le peuple. Un roman haletant et nécessaire.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@